Principes fondateurs

La fédération FDN regroupe des Fournisseurs d'Accès à Internet associatifs se reconnaissant dans des valeurs communes : bénévolat, solidarité, fonctionnement démocratique et à but non lucratif; défense et promotion de la neutralité du Net.

À ce titre, la fédération FDN se donne comme mission de porter la voix de ses membres dans les débats concernant la liberté d'expression et la neutralité du Net.

Elle fournit à ses membres les outils pour se développer et répondre aux problématiques qui concernent l'activité de fournisseur d'accès à Internet.

Histoire

FDN date des débuts d'Internet en France, c'est en effet le plus ancien fournisseur d'accès Internet français qui soit encore en exercice. Tout commence au début des années 90. En ces temps reculés, la norme pour un FAI était d'être une association, animée par une poignée de passionnés, ou une très petite entreprise (en général vivant d'une autre activité plus lucrative, comme le Minitel). Depuis, les petites entreprises ont grossi, ou ont été avalées par les téléphonosaures. Nous défendons une autre vision d'Internet. Notre démarche montre qu'avec un peu de volonté, il est possible de proposer une alternative viable aux grands FAI, un Internet qui appartient à tous.

Ces dernières années, FDN a connu une augmentation constante de son nombre d'adhérents et d'abonnés, amenant une crise paradoxale : nous rencontrions plus de bonnes volontés que nous n'étions capables d'en impliquer dans le fonctionnement d'une seule association. L'idée était alors lancée : essaimer. L'objectif était simple : permettre à tous ceux qui le souhaitent de créer, chez eux, entre eux, un fournisseur d'accès à Internet associatif, leur fournisseur d'accès. La Fédération FDN est née de ce mouvement, et regroupe aujourd'hui de nombreuses associations.

Objectifs et actions

Les membres de la Fédération sont divers, et c'est tant mieux. Certains fournissent de l'accès ADSL, certains sont fortement orientés sur le local, d'autres construisent leur propre boucle locale, par exemple en couvrant en Wifi des zones mal desservies par l'ADSL ou le câble, certains visent un public spécifique, d'autres pas, d'autres encore mélangent toutes ces activités.

Nos associations ont toutes comme activité principale de fournir de l'accès Internet, mais ce n'est pas notre seule activité. Nous agissons aussi pour défendre nos valeurs : la liberté d'expression sur le réseau, la neutralité du Net, la gestion participative du réseau, la diffusion de la connaissance sur les dessous d'Internet. Pour toutes ces activités, qui sont essentielles à la défense d'un Internet libre, nous avons besoin d'être nombreux. D'abord d'être nombreux à agir, ce que permet d'essaimer un grand nombre d'associations. Mais aussi d'être nombreux à soutenir, nombreux à se tenir informés, nombreux à relayer le message partout où c'est nécessaire.

L'implication des membres de la Fédération existe sur beaucoup de fronts. Sur le front réglementaire, nous suivons les activités de l'ARCEP qui visent à défendre, ou pas, la neutralité du réseau, et à protéger les citoyens-internautes contre les abus des dominants de tous poils. Sur le front politique, depuis que nos politiques ont décidé de nous « civiliser », ou de nous « réguler » sans rien comprendre à ce qu'est le réseau : nous travaillons avec tous les bords politiques pour qu'ils comprennent ce qu'ils font, au minimum, et qu'ils le fassent en conscience. Sur le front européen, en essayant d'intervenir, sous une forme ou sous une autre, sur tous les sujets qui touchent le réseau (extension folle de la « propriété intellectuelle », lobbying intense sur la régulation des télécoms, monstruosité démocratique d'ACTA, etc). Enfin sur le front de l'éducation populaire, en allant expliquer ce qu'est Internet, comment il marche, son lien avec le changement de notre société, et comment chacun peut prendre sa place dans ce changement.