[[transmission:osi]]

Le modèle OSI

Internet apporte différents services: envoyer des données à l'autre bout du monde, s'assurer qu'elles arrivent dans le bon ordre, dans la bonne langue, pour la bonne personne, etc.

Le modèle OSI apporte un cadre standardisé pour identifier ces différents services, sous la forme de 7 “couches”, qui chacune apporte un des services, en collaboration avec les autres: chacune utilise la précédente pour faire transiter ses données.

  • La couche physique (L1) s'occupe d'acheminer les données octet par octet, par fil électrique, onde électromagnétique, etc.
  • La couche liaison de données (L2) s'occupe de découper ces données en morceaux (appelés “trames”) et de les acheminer à la bonne machine du réseau local.
  • La couche réseau (L3) s'occupe d'acheminer les données (dans des “paquets”) à la bonne machine dans le monde entier, grâce à l'adresse IP.
  • La couche transport (L4) s'occupe d'acheminer les données dans le bon ordre, et au bon logiciel, selon par exemple que c'est du mail ou du web.
  • La couche session (L5) s'occupe d'acheminer les données à la bonne personne.
  • La couche présentation (L6) s'occupe de formater les données de manière appropriée (la bonne langue, le bon encodage des lettres, …)
  • La couche application (L7) profite de tous ces services pour faire tout et n'importe quoi (du mail, du web, de la voix, du pilotage à distance, …)

Il faut noter que c'est juste une formalisation, qui n'est pas forcément strictement respectée, notamment L5 et L6 sont souvent relativement floues. Les niveaux L2 et L3 sont par contre en général très clairement identifiés (même si parfois on les empile plusieurs fois l'un sur l'autre).

  • Éventuellement une vidéo grand public
  • Éventuellement des liens ou vidéos vers des tutoriels
  • Éventuellement une vidéo geek
  • Éventuellement les liens vers les travaux de la fédé
  • Éventuellement les liens vers des documentations techniques
  • transmission/osi.txt
  • Dernière modification: 2019/07/13 12:33
  • par bikepunk