[[transmission:reseau-services]]

Réseau et services : qui est quoi ?

Le réseau représente l'acheminement des données, les services, l'utilisation de ces données.

En cas d'incendie, le service, c'est que l'eau éteigne le feu ; le réseau, c'est la chaîne pour déplacer le seau d'eau de la source jusqu'aux flammes. Les deux sont complémentaires (l'eau n'éteint pas le feu à distance ; faire la chaîne pour transporter des seaux vides ne sert à rien), mais restent distincts et peuvent fonctionner assez différemment.

Sur les anciens réseaux types Minitel, réseau et service sont indissociables. Le but entier du réseau est uniquement de contacter la machine qui gère le service. Ce qui fait qu'en gardant ces vieux modèles en tête, on peut facilement avoir quelques difficultés à se représenter le rapport exact entre les deux.

Structurellement parlant, Internet est uniquement un réseau, au sens où il n'est lié à aucun service en particulier : il sert à mettre des machines en relation, point. Chaque machine reliée à ce réseau peut ensuite être utilisée pour proposer un ou plusieurs services, et/ou pour accéder à des services proposés par d'autres, au choix de la personne qui gère cette machine, sans contrainte posée par le réseau.

On peut dire que le réseau Internet, en pratique, sert à accéder à ces services : on ne se connecterait pas s'il n'y avait pas besoin de communiquer avec les gens qui sont de l'autre côté. Mais sa caractéristique principale est d'être complètement neutre vis-à-vis des services qu'on utilise à travers lui : le réseau est le même et fonctionne de la même façon qu'il transporte du téléphone, de la vidéo à la demande, de la page web, du courrier électronique, ou n'importe quoi qui pourrait être imaginé d'autre.

Il peut y avoir quelques exceptions partielles à ce principe, du point de vue humain, comme le système de noms de domaine. Le réseau, en lui-même, parle en adresses IP - des adresses numériques qui servent à identifier les machines, comme des numéros de téléphone. Les êtres humains, en revanche, ont besoin de pouvoir retenir quelque chose d'intelligible, un nom, avec des lettres dedans. Il faut donc qu'il y ait un service, sur le réseau, pour permettre de faire le lien entre le nom que connaît l'être humain, et le numéro que peut joindre la machine. Il s'agit d'un service, mais d'un service essentiel à la bonne utilisation du réseau. Ce qui lui donne une position un peu à part.

Toutefois, le réseau Internet transfère les paquets de ce service exactement comme les autres : il n'y a pas des paquets spécifiques pour le système de gestion de noms (on dit « DNS », pour domain name system en anglais), qui seraient prioritaires sur les autres. C'est simplement votre machine qui est configurée pour, quand vous lui demandez un nom, interroger le système de nommage d'abord, puis le service que vous lui demandez vraiment ensuite. En pratique, le réseau fait passer les paquets de la même façon dans les deux cas.

Les opérateurs Internet, comme les fournisseurs d'accès, ont pour tâche de transporter les paquets du point A au point B, ni plus, ni moins. Le rôle d'un FAI n'est pas de vous fournir du mail, ou de la télévision, ou autre, mais de vous permettre d'accéder à vos mails, ou à votre télévision, ou autre, quelle que soit l'entité qui vous fournit ce service. Ça a peu d'intérêt pour la télévision, mais, pour le mail, vous pouvez même le gérer directement vous-mêmes sans que ça ne pose problème le moins du monde. Bien sûr, ça n'empêche pas – toutes les offres Triple Play en témoignent – que certains fournisseurs d'accès soient également des fournisseurs de contenu, mais les deux sont deux activités différentes, et ne doivent pas empiéter l'une sur l'autre. Si un fournisseur d'accès commence à restreindre votre capacité à utiliser un service donné pour réserver le réseau à leurs services à eux, il y a un problème.

Réseau et services peuvent d'ailleurs être structurés de manière totalement différente. Internet, dans sa structure, n'a pas de centre : ce sont plein de petits bouts de réseaux qui sont connectés les uns aux autres. Les services qui utilisent Internet pour fonctionner peuvent être complètement centralisés, d'un point de vue technique (la machine que vous avez chez vous pour mettre vos photos de vacances à disposition de votre famille) ou d'un point de vue humain (l'infrastructure de Google est techniquement répartie sur des millions de machines, mais qui, vues du point de vue de l'utilisateur, sont toutes gérées par la même entité et qui fonctionnent comme une seule gigantesque machine). Ça n'empêche pas que le chemin par lequel votre machine arrive à parler à Google, ou à n'importe qui d'autre, peut varier énormément dans la pratique - mais vous joignez toujours la même entité au bout. D'autres services peuvent avoir un fonctionnement à plusieurs centres, qui communiquent entre eux, comme Mastodon, PeerTube… ou plus simplement les mails. Et d'autres peuvent être totalement répartis sans centre aucun, comme les réseaux d'échange pair à pair (qui sont des services portés par toutes les personnes qui les utilisent).

L'une des caractéristiques fondamentales d'Internet, qui en fait son intérêt énorme en la matière, est d'avoir un réseau totalement décorrélé des services qui vont l'utiliser pour fonctionner, de manière ouverte.

  • transmission/reseau-services.txt
  • Dernière modification: 2019/11/01 13:10
  • par khrys