[[documentation:definitions_simples_operateur]]

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

documentation:definitions_simples_operateur [2012/09/17 08:15] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Définitions simples relatives au monde des opérateurs réseaux ======
  
 +(Oui car le net regorge de schémas et d'​explication juste que des fois, il faut faire plus simple.)
 +
 +**GIX | IX | IPX | Point d'​échange** : Lieu physique (généralement un datacenter) dans lequel des opérateurs s'​interconnectent. Pour simplifier, il faut voir cela comme un gros switch sur lequel des opérateurs viendraient connecter un câble menant à leur réseau. Actuellement,​ beaucoup d'​interconnexions se font sur Paris. Ce qui est une mauvaise chose puisque le trafic se concentre en un lieu avant d'​être réparti localement. L'​idéal serait de favoriser les GIX locaux entre plusieurs membres de la fédération.
 +
 +**Peering** : Accord (souvent gratuit mais pas que) entre deux (ou plus) opérateurs pour s'​échanger le trafic entre leurs réseaux de manière directe.\\
 +Avantages :\\
 +- Optimisation : route plus courte donc on diminue la latence.\\
 +- On gagne (un poil) en indépendance vis-à-vis de son transitaire : si le réseau de ce dernier tombe, on a encore nos routes vers les réseaux avec lesquels on a un peering.\\
 +- On augmente les interconnexions existantes entre plusieurs points et donc, on augmente la robustesse de l'​Internet.\\
 +Dans la vraie vie, les opérateurs imposent des politiques de peering plus ou moins débiles (quota, "​jeCausePasAuxPetits",​ ...).\\
 +Attention : le peering n'est pas transitif. Si A peer avec B et B peer avec C, A ne peer pas avec C et A devra donc avoir un transitaire pour faire le trajet A <> C.
 +
 +**Transitaire** : Opérateur qui donne accès à tous les réseaux qui composent Internet. Cet opérateur peut faire des peering, acheter des routes, ... mais l'​important est qu'il doit fournir un accès complet. La question bête qui peut venir à l'​esprit est : mais si tous les transitaires fournissent toutes les routes vers n'​importe où, comment en choisir un plutôt qu'un autre ? On tombe là dans des problématiques de qualité des routes proposées. Exemple : vous êtes en France et vous avez le choix entre le transitaire A et le transitaire B. A peer avec les réseaux importants français (FT, Free, peu importe) à Paris. B peer avec ces mêmes réseaux à Amsterdam. Vous comprenez que, dans votre cas, A > B.
 +
 +**Porte de collecte** : Point de sortie d'un tunnel L2TP. 
 +
 +**Tunnel L2TP** : Permet de récupérer les abonnés au BAS (= concentrateur en sortie de DSLAM) et de les acheminer jusqu'​au réseau de l'​opérateur desdits abonnés quand l'​opérateur ne dispose pas de ses propres installations au niveau physique et local. Il faut voir ça comme un câble virtuel amenant l'​abonné jusqu'​au réseau de l'​opérateur.
  • documentation/definitions_simples_operateur.txt
  • Dernière modification: 2012/09/17 08:15
  • (modification externe)